Comment bénéficier du super crédit d’impôt sur les travaux de rénovation énergétique ?

par

Vous avez effectué des travaux pour optimiser la performance énergétique de votre habitation l’an passé ? Ou si envisagez de réaliser ces travaux, il est possible que vous puissiez bénéficier du super crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Un véritable coup de pouce fiscal visant à encourager les Français, qu’ils soient locataires ou propriétaires, à mener des travaux d’économies d’énergies.

Favoriser les travaux de rénovation

Proposé en 2014 par la ministre de l’Écologie Ségolène Royal, ce dispositif remplace le crédit d’impôt développement durable ou CIDD. Il s’inscrit dans la politique de l’État français qui est de « faire de la France la nation de l’excellence environnementale », en donnant aux propriétaires et aux locataires, les moyens de réaliser des travaux de rénovation énergétique.

Pour les particuliers bénéficier du CITE est plus simple, par rapport à son prédécesseur le CIDD. Étant donné qu’il n’est pas obligé de réaliser un bouquet de travaux, ou d’avoir des ressources bien précises. De plus, la liste des travaux pouvant bénéficier de ce crédit a augmenté. Toutefois, si vos travaux ont été réalisés avant le mois de septembre 2014, ce sont les règles du CIDD qui s’appliquent.

Quels avantages fiscaux ?

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique permet de déduire 30 % des impôts sur le revenu 2015. Ce pour toutes les dépenses liées à des travaux de rénovation (équipement, ou main d’œuvre) réalisés à partir du 1er septembre 2014. Selon la situation matrimoniale, ce crédit est plafonné à 8 000 euros pour une personne et à 16 000 euros pour un couple. Il y a également une majoration de 400 euros par enfant à charge.

De ce fait, il est conseillé de bien se renseigner, pour savoir à combien peut se chiffrer cette aide financière versée par l’État. En outre sous certaines conditions, le CITE peut être cumulé avec l’éco-PTZ, ou Prêt à taux zéro.

Les travaux éligibles

Les travaux de rénovation éligibles au CITE concernent :

  • l’installation d’équipements pour l’économie d’énergie : chaudière à condensation, chaudières à micro-cogénération gaz, ou d’appareils de régulation de chauffage.
  • les travaux d’isolation thermique, en utilisant des matériaux isolant performants, comme ceux sur ce site,
  • l’installation d’équipement fonctionnant aux énergies renouvelables,
  • la mise en place de bornes de recharge pour véhicules électriques.

Parmi les conditions pour jouir du CITE, il est nécessaire que les travaux soient réalisés par des entreprises ou des professionnels ayant la qualification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). En addition, il faut utiliser des matériaux et des équipements respectant un certain niveau d’efficacité, et les normes en vigueur. En outre, il est nécessaire que les travaux soient effectués sur une habitation occupée, en tant que résidence principale.

Déposer un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.